Archive for the ‘Les littératures’ Category

La littérature contemporaine 6

Depuis le doi moi les pesanteurs de la censure (officiellement supprimée) se sont quelque peu allégées, bien que la répression du non-conformisme n’ait pas disparu : la Sécurité surveille étroitement les dissidents. Des revues sont supprimées ou bien leurs rédacteurs en chef écartés pour avoir laissé publier des articles critiques. Des films se voient refuser […]

La littérature contemporaine 5

Voie i le début de Viet Bac, la Haute Région du Nord, base de la Révolution, puis de la Résistance. Au moment de rentrer à la capitale après la victoire de 1954, le poète dit adieu au Viêt Bac en évoquant les jours de lutte passés, et chante la paix revenue. Le poème écrit dans le […]

La littérature contemporaine 4

Mais qu’ils soient anciens ou modernes, les vers de cette génération se caractérisent par leur accent mélancolique. Rien de bien surprenant : la poésie est une littérature d’évasion et leurs auteurs y déversent, inconsciemment ou non, la tristesse de leur jeunesse devant qui ne s’ouvre aucun avenir national. Il n’y a qu’une exception notable : […]

La littérature contemporaine 3

A l’inverse du roman et du théâtre, la poésie se préoccupe peu de réalisme social quoi¬qu’il place lui aussi l’individu au premier plan de la scène avec l’amour pour thème central. La revendication naît en 1932 d’une « poésie moderne dans la forme et dans les idées ». La forme sera libérée des règles clas¬siques, […]

La littérature contemporaine 1

Avant toute littérature, il faut forger la langue. Quelques pionniers s’y consacrent dès la fin du XIXe siècle. Devant la décadence de l’ancienne culture, ils préconisent une nouvelle éducation par des apports de l’Occident. Le premier instrument de diffusion du quôc- ngu est la presse. Le Gia-dinh báo {Journal de Gia- dinh), fondé en 1865, […]

La littérature contemporaine 2

Cette tristesse due au joug colonial et qui ne pouvait s’exprimer autrement atteint son point culminant en 1925 avec l’apparition de la littérature romantique. Tô Tâm de Hoàng Ngoe Phách est le premier roman moderne vietnamien. Roman psychologique comme l’indique son sous- titre, il raconte un amour malheureux : Tô Tâm aime un jeune homme, […]

La littérature classique 12

Nguyên Công Tru (1778-1858), reçu très tard aux concours, eut une carrière mouvementée. Tour ầ tour haut mandarin puis rétrogradé au rang de simple soldat à cause de son indépendance de caractère, il garda toujours une âme égale et énergique et chanta tous les plaisirs, de l’amour au loisir. On rencontre chez lui, pour la […]

La littérature classique 11

Dans un roman aussi « confucéen » que le Hoa Tiên (Les feuillets fleuris) c’est aussi le jeune homme Luong Sinh qui déclare sa flamme, d’abord dans un poème qu’il fait sur les mêmes rimes en réponse à un quatrain écrit par Dao Tiên, puis directement lorsqu’il la rencontre dans son jardin où elle se pro¬mène […]

La littérature classique 10

Sinh, étudiant à la capitale, longe chaque jour un mur tombé en ruine d’un vieux palais. Dans le jardin deux belles jeunes filles rient sur son passage et lui jettent parfois des fleurs ou des fruits. Un jour, il engage la conversation et elles lui disent s’appeler Dào (Pêcher) et Lieu (Saule) – il ne […]

La littérature classique 9

L’Histoire de Kiêu de Nguyên Du commence par un jour printanier où Kiêu, Vân et leur frère vont à la campagne visiter les tombes de leurs ancêtres (Remarquons qu’en Asie orientale la fête des Morts appelée « de la Pure Clarté » a lieu au printemps, saison du renouveau, au contraire de l’Europe où elle […]

La littérature classique 8

En 1738, le prince Lê Duv Mat lance une proclamation en nom appelant la population à se révolter contre les Trinh et à restaurer la dynastie des Lê. L’auteur rappelle l’œuvre de Lê Loi qui a chassé les Ming et rétabli l’indépendance, tandis que sous le gouvernement des Trinh le peuple est accablé par l’impôt, […]

La littérature classique 6

2. Le bouddhisme Du Xe au XVe siècle le bouddhisme a été la doctrine dominante avec la tendance zen qui ne se préoccupe pas des textes, mais cherche l’Eveil par la connaissance immédiate ou l’intuition. Les premiers poètes viêts sont des moines parmi lesquels on compte des femmes comme la princesse Ly Diêu Nhân (1041 […]

La littérature classique 7

l’Histoire de Kiêu est fondée, on l’a dit, sur la loi du karma : ses malheurs viennent de fautes commises dans une vie antérieure, ils prendront fin, parce qu’elle s’est vendue pour ses parents par piété filiale et parce qu’elle a sauvé des êtres, faisant preuve d’humanité. Au bouddhisme se mêlent des notions confucéennes (la […]

La littérature classique 5

Quoique éclipsée par le nom depuis le XVIIIe siècle, la littérature en hán ne manque pas d’intérêt. Outre l’histoire (qui compte quelques essais critiques) et la géographie, il faut signaler des contes et des récits dont les plus importants sont l’Histoire de la réunification sous les Le, tableau réaliste, vivant et coloré des événements du […]

La littérature classique 4

Dans le Cung oán (La plainte de l’odalisque), Nguyên Gia Thiêu (1741-1798) fait parler une femme du palais d’abord aimée, puis délaissée par le prince. Il en tire une vision désespérée de rinstabilité du monde qui s’apaise dans le renoncement bouddhique. Est-ce aussi la plainte d’un noble (Thiêu était un haut mandarin apparenté aux Trinh) […]

La littérature classique 3

Le progrès du nom va s’affirmer et inspirer de nombreux auteurs. Ce qui fleurit, c’est le roman en vers où s’expriment plus ouvertement que par le passé les aspirations à l’amour et au bonheur personnel. Cette tendance est sans doute influencée par les changements économiques et sociaux de l’époque, notamment ta croissance du commerce et […]

La littérature classique 2

La dynastie des Lê (1428-1788) inaugure la monarchie bureaucratique (auparavant elle était de caractère patrimonial) fondée sur le confucianisme et la classe des lettrés-fono tionnaires. La première moitié du XVe siècle est dominée par la figure de Nguyên Trãi, compagnon du fondateur Lê Loi et homme d’Etat de premier plan. Son Bình Ngô dai cáo […]

La littérature classique 1

Les premiers poètes et prosateurs du Viêt Nam sont des moines que la royauté utilise pour policer le peuple et aider le trône dans l’exercice du pouvoir et l’accueil des envoyés du Nord. Du Xe au XIVe siècle, le bouddhisme est la religion nationale quoiqu’il manifeste des signes de déclin dès le XIIe siècle et […]

La littérature écrite

A la différence des minorités qui ne connaissent récriture que depuis une date plus ou moins récente, les Viêts ont disposé successivement du hán, du nôm et du quồc ngu. Le hán est le chinois littéraire qui, comme le latin en Europe jusqu’au XVIIIe siècle, servait à la communication cultivée dans toute l’Asie orientale : […]

Les littératures des minorités 7

Lorsque les parents sont très riches, ils donnent une maison aux jeunes mariés. Ceux-ci peuvent faire preuve d’indépendance : Par amour, père donnera-t-il ses buffles Ì Par amour, mère donnera-t-elle ses étoffes Ì Nous nous aimons, nous nettoierons la cour et construirons notre maison. La construction d’une maison donne lieu à une grande fête chez […]

Powered by WordPress